Qu’est-ce qu’un pellet?

Le pellet ou granulé de bois est un bâtonnet cylindrique de combustible compacté. Il est principalement issu du compactage des résidus de scieries comme les sciures et copeaux provenant directement de la sylviculture mais peut être également constitué d’autres matériaux tels que les restes de betteraves de l’industrie sucrière.

Introduction

En guise d’introduction, voici une présentation du chauffage pellets par Ökofen, l’un des leaders mondiaux en chauffage pellets.

Avantages par rapport au chauffage au bois traditionnel

Ces granulés ont classiquement une section de 6 mm et une longueur de 20 à 50 mm. Il en résulte :

  • le poêle ou la chaudière à granulés peuvent fonctionner de manière entièrement automatique grâce à une alimentation en combustible mécanisée ;
  • le stockage est facilité par rapport à des bûches ou des plaquettes forestières, la densité énergétique des granulés est élevée ;
  • ils sont livrables par camion citerne adapté (le combustible est soufflé dans le silo en quelques minutes à l’aide d’un tuyau d’air comprimé).

Inconvénients par rapport au chauffage au bois traditionnel

  • La flamme n’est pas aussi agréable que dans un poêle traditionnel.
  • L’appareil génère du bruit provoqué par la rotation d’une vis sans fin alimentant le feu en granulés. Un système de transport par aspiration, plus silencieux, est également possible.

Caractéristiques

  • Pouvoir calorifique : >4,7 kWh par kg
    • 2 kg de granulés = 1 litre de mazout
  • Diamètre : 5 à 6 mm
  • Longueur max : 60 mm
  • Teneur max en eau = <10%
  • Teneur max en poussière = <10%
  • Faible teneur en cendres (moins de 1,5%)
  • Densité énergétique (kJ/m³ ou kWh/m³)par rapport aux plaquettes forestières : 4 fois supérieur
  • Prix indicatif pour 1000 kg en vrac (correspond à environ 500 l de mazout en fonction de la qualité du granulé) :
    • Belgique (2008) : 230
    • France (2008) : 190
    • Suisse (2005) : 250-300 fr (166-200 €)

Appareils

  • Poêles de salon et d’étage automatiques (l’allumage et l’arrêt s’effectuent par simple pression d’un bouton)

Ces poêles sont programmables, possèdent une télécommande ( marche/arrêt, réglage de puissance et surtout plages horaires de fonctionnement). Le réservoir intégré correspond à une autonomie approximative d’ une journée de consommation en fonction de la puissance en kw. Ces poêles chauffent par soufflerie frontale généralement. La plupart de ces poêles en France donne droit à un crédit d’impôts de 50% sur le prix TTC du matériel. L’installation d’un poêle à granulés est relativement simple, même si vous n’avez pas de conduit de cheminée.

  • Chauffages centraux pour bâtiments d’habitation et industriels.
  • Chaudière combinée avec une génératrice électrique à Moteur Stirling.
  • Grills pour barbecue

Méthode de fabrication

  • La matière première (sciure et les copeaux provenant de scieries) est comprimée en bâtonnets de quelques millimètres de diamètre sous haute pression sans adjonction d’agglomérant.
  • L’énergie nécessaire à la production dépend du taux d’humidité de la matière première. Elle se situe entre 1,3 % et 2,7 % du pouvoir calorifique.

Utilisation des granulés en Europe

Pays Quantité de granulés
utilisée en 2006 (tonnes)[1]
Suède 1 400 000
Italie 550 000
Allemagne 450 000
Autriche 400 000
Danemark* n. 400 000
Finlande* n. 50 000
  • Households 2005[2].

Notes et références

  1. Bioenergie: Großes Potenzial für Pellets-Märkte in Europa und weltweit [archive] 9.7.2007 Solarserver.de
  2. Pellets for small-scale domestic heating systems [archive] 5/2007, European Biomass Association Aebiom (Resmac project)

Source Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pellet

Auteurs: Historique

1 commentaire

  1. peletien
    Publié le 7 janvier 2013 à 13:52 | Permalien

    très interressant les amis

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*